Paris, une capitale internationale

Auteur : Laure Sigalla, responsable de ligne éditoriale du CINUP

 

Ah, Paris… capitale de la France, et à en croire certains, de la mode, de la culture, ou des arts. On pourrait longuement débattre du mérite de ces divers titres, ou même atteindre la conclusion des plus raisonnables que ces titres peuvent être partagés avec d’autres grandes villes du monde. Pourquoi serait-il important de détenir de tels qualificatifs? C’est que nous nous plaisons à imaginer les grandes capitales du monde comme des centres de pouvoir, le cœur du monde tel que nous le concevons.

Du point de vue des Nations Unies, le centre du monde devrait être New York, où se tient son siège. Mais le premier siège de la Société des Nations, l’ancêtre de l’ONU, était à Genève, et c’est là encore que se tient le siège principal des Nations Unies en Europe. Ainsi, les sièges d’organisations internationales peuvent bouger en fonction de changements historiques et politiques parfois intéressants.

Il nous a donc plu de recenser toutes les organisations internationales ayant ou ayant eu leur siège à Paris, et d’explorer les causes de ce choix.

L’UNESCO est probablement la plus connue des aficionados de Model United Nations, puisqu’il s’agit d’un comité des Nations Unies.

Le siège actuel de l’UNESCO, place de Fontenoy

Il eût son premier siège dans un hôtel de luxe, l’hôtel Majestic, à partir de 1946. Le siège actuel place de Fontenoy, conçu par trois architectes (un Hongrois-Américain, un Italien et un Français), fut inauguré en 1958. Le terrain sur lequel est situé le bâtiment appartient au gouvernement français, qui le loue officiellement à l’UNESCO sur un bail de 99 ans pour un montant de 1000 francs par an. Le siège de l’UNESCO bénéficie de dispositions juridiques particulières que lui a accordées l’État français, notamment en ce qui concerne la circulation et la réunion des personnes. La visite du siège n’est pas libre en ce moment, mais il s’y trouve régulièrement des expositions que vous pourriez visiter! 

 

Interpol est la plus grande organisation de coopération policière internationale, regroupant 192 pays sur les 206 reconnus par les Nations Unies. Fondé en 1923 sous le nom de Commission internationale de police criminelle, alors à Vienne, il passe sous contrôle nazi durant la Seconde Guerre mondiale et renaît de ses cendres en 1946. Son siège mondial est alors à Paris, puis à Saint-Cloud à partir de 1967.

Le siège est la cible d’une attaque terroriste du groupe anarcho-communiste Action directe, qui ne fera heureusement aucun mort. Cependant cet événement souligne l’urgence du besoin d’un siège plus important et plus sécurisé. La décision du transfert du siège à Lyon avait été prise en 1985; elle sera finalisée en 1989 et c’est là que s’y trouve toujours le siège mondial, dans la forme du bâtiment ci-joint. 

Le siège actuel à Lyon, aux bords du Rhône

 

L’OTAN, ou Organisation du traité de l’Atlantique Nord, est une organisation de coopération politique et militaire qui compte à ce jour 29 membres, et originellement 12. Un des membres fondateurs était la France. C’est donc là que fut installé le siège de l’OTAN en 1952, à Paris, après quelques années de transition à Londres. Le palais de l’OTAN fut construit à l’ouest de la capitale pour accueillir l’organisation.

Cependant, la France se retira de l’OTAN en 1966 sous l’égide de Charles de Gaulle, et le siège dût par conséquent être déplacé en urgence. L’ancien bâtiment accueille aujourd’hui l’université Paris-Dauphine. 

Le palais de l’OTAN, aujourd’hui l’université Paris-Dauphine

Un nouveau siège fut construit en 6 mois dans la banlieue de Bruxelles et inauguré en 1967, et le tout dernier siège fut construit en face de celui-ci en 1999 pour répondre aux besoins croissants de l’organisation.

 

L’OCDE, ou Organisation de Coopération et de Développement Économique, comprend à ce jour 35 membres. Elle fut à l’origine créée pour superviser la mise en place du Plan Marshall en France, mais ses fonctions s’élargirent peu à peu. Aujourd’hui, elle emploie des centaines d’experts et 2500 employés permanents, qui coopèrent notamment dans le domaine des études économiques, avec pour but de recueillir des données et d’établir des recommandations sur des thèmes tels que l’éducation, l’énergie, l’emploi, l’investissement, l’environnement, la corruption, parmi d’autres. L’OCDE a une longévité impressionnante, son siège étant situé au château de la Muette à Paris depuis 1949! 

Le château de la Muette

 

L’ESA, ou Agence Spatiale Européenne, se situe elle aussi à Paris (dans le 15ème arrondissement) depuis sa fondation en 1975. Créée en réponse à la NASA et à l’agence spatiale de la fédération soviétique, elle permit aux pays d’Europe de l’Ouest de coopérer dans leurs entreprises d’exploration spatiale, notamment pour des besoins technologiques et logistiques comme les lieux de lancement d’engins spatiaux. Aujourd’hui, l’ESA coopère étroitement avec l’Union Européenne et permet aux pays européens de rester des acteurs importants dans cette avancée technologique et scientifique.

 

Le siège international à Paris

Ces cinq organisations sont les plus importantes de celles ayant eu ou ayant toujours leur siège à Paris, mais il ne s’agit pas d’oublier ces dernières :

  • l’Organisation mondiale de la francophonie, fondée en 1970, regroupant 84 États et gouvernements et dont le siège est situé avenue Bosquet, dans le 7ème arrondissement;
  • l’Institut d’études de sécurité de l’Union Européenne, qui est un organe de recherche de l’Union Européenne existant depuis 2001 et dont le siège se trouve avenue de Suffren, dans le 15ème;
  • la Chambre de commerce internationale, qui représente depuis 1919 les entreprises mondiales dans le but de favoriser les échanges et l’investissement et siège au Palais d’Iéna, avenue Wilson, dans le 16ème;
  • le Conseil international des musées, située rue Miollis dans le 15ème, et qui est un réseau de communication et de coopération entre musées;
  • le Conseil international des archives, un réseau similaire mais concentré sur les archives et siégeant aux Archives nationales françaises, rue des Francs-Bourgeois dans le 3ème arrondissement;
  • et enfin, l’Institut international du froid, une organisation indépendante et intergouvernementale située boulevard Malesherbes dans le 17ème et qui vise à faire progresser et partager les connaissances sur le froid et ses technologies!

 

Ainsi Paris regorge de sièges d’organisations internationales qui affectent sans doute votre vie plus que vous ne le pensez. Peut-être devriez-vous y faire un tour!